dimanche 19 novembre 2017

THE STARS NEWS : Pokerstars in Pokernews

La semaine dernière, Joss Wood, Responsable Poker chez iBus Media, a annoncé que The Stars Group, propriétaire de Pokerstars, était majoritaire dans le capital de la société. Et alors, vous dites-vous ? iBus Media compte dans son portefeuille des sites d’affiliation de casino, de Fantasy League ou de paris sportifs … et surtout Pokernews, le site référent d’informations. Que penser de ce mélange de genres ?

L’info a immédiatement été reprise et commentée par les médias poker, avec des trames d’articles étrangement proches. D’abord, le rappel « historique » avec le rappel de la création de l’entreprise par Tony G en 2002. Tous font ensuite état d’un secret de polichinelle rendu désormais public, la marque Pokerstars et ses représentants ayant été de longue date systématiquement mis en avant et privilégiés selon bon nombre d’articles. Même Bertrand ‘Elky’ Grospellier s’affiche en Home Page du site d’iBus Media.
Lee Davy reconnaît néanmoins sur calvinayre.com que le site fait désormais la part belle aux concurrents tels que 888 et Partypoker, probablement en relation avec la recrudescence d’activité de ces opérateurs.


Pokernews a de quoi attirer les convoitises. Décliné en 27 langues sur trente sites, Pokernews affiche près de huit millions et demi de pages vues tous les mois. Rien d’étonnant à ce que Jon Squires, le big boss, s’empresse de rassurer les lecteurs sur l’impartialité du media : “iBus a toujours maintenu son indépendance et va continuer dans cette direction. Pokernews continuera d'être la voix des joueurs et un promoteur du poker online. “ Avant d’ajouter que Pokerstars ne représente que 5% des revenus d’affiliation.

Le discours est assez convenu, et ne lève pas les inquiétudes inhérentes à ce mélange des genres. Sur la page d’avertissement quant au contenu publicitaire du site, Pokernews informe par exemple les visiteurs que “le classement des salles de poker peut être impacté par de nombreuses variables et ne peut être envisagé comme un classement exhaustif et officiel“. Confirmation immédiate sur cette même page, où on admire la première place de Pokerstars dans le classement des rooms. Il faut scroll tout en bas pour trouver Winamax !
Un coup d’œil à la page « Salles de poker » permet de découvrir les trois salles “très fréquentées“ du .fr : Pokerstars apparaît bien sûr en tête, suivi de … Betclic et Partypoker. Ses deux concurrents réels et directs, PMU et Winamax, sont une nouvelle fois tout en bas. Le descriptif de la room de pique en donne les raisons : 15€ offerts “avec Ronaldo“ même si c'est Daniel Negreanu en photo, et de grandes compétitions en ligne du dimanche comme … le Sunday Million. 
Et sur le .com me direz-vous ? 888 devance certes Pokerstars, mais est la seule room avec une note supérieure à 9.5 … Rien de dramatique, puisque c’est finalement le mode de fonctionnement de tous les sites avec de l'affiliation. Reconnaissons nénamoins à Pokernews une transparence qui fait souvent défaut chez bon nombre de ses confrères.


Si doutes il y a, c’est vraisemblablement plus du côté du nouvel actionnaire majoritaire du site d’informations n°1. Souvenons-nous qu’à l’occasion du rachat de Rational Group, maison-mère de Pokerstars, en juin 2014, le communiqué de presse d’Amaya (l’ancien nom de The Stars Group) annonçait alors : « les services proposés par Pokerstars et Full Tilt Poker ne seront pas affectés par la transaction ». Trois ans plus tard, …

soxav

Sources : Pokernews, calvinayre, Highstakesdb, PokerNewsDaily, PokerStrategy